18... 18 jours que mes yeux s'emmerveillent à nouveau de tout ce que j'ai quitté il y a déjà 3 mois. En moins de temps qu'il n'en faut pour crier "POUTINE", mes doutes et appréhensions ont laissé place à la joie de retrouver ma gagne de chums, la neige, mon rythme... ma ville! Une ville qui semble me sourire. Encore. Alors que je tremblais à l'idée du passage obligé par la douane et l'immigration, on peut, à n'en point douter, alléguer que je suis finalement entrée au Canada comme papa dans maman! ('scusez moé l'expression...) L'agent me toise, me questionne et appose finalement sur mon passeport le tampon tant brigué: 6 mois! C'est peu, certes... mais c'était ça ou 3. (et puis de toute façon, je pense déjà à ma prolongation de visa!)

Mais ce retour avait également une saveur nouvelle puisqu'il s'effectuait en compagnie de ma cousine Audrey, profitant de ma venue pour s'immerger en terre québécoise une dizaine de jours. Redécouvrir ma routine (et ma poutine!), voir renaître une région pourtant déjà tant explorée au travers de ses yeux brillants et éberlués était plus que réjouissant! 

P1080356

P1080357

P1080371

P1050652

P1050659

P1050654

(Grâce et agilité incarnées... ou comment ne pas publier ces condensés d'excellence et d'élégance!?)

10 jours, c'est court. A nos agenda! Le programme sera sur-booké! Après une arrivée dans les règles de l'art (installation à l'auberge, Igloofest, -33° et gros décalage horaire dans la face!), diverses flâneries dans les rues blanches de Montréal, une ascension du Mont-Royal, quelques coups de patins et maints hamburgers, nous prenons la route pour Québec city!

Petit budget oblige, c'est co-voiturage pour s'y rendre et couchsurfing sur place. Pour les non initiés, le couchsurfing consiste à "surfer" sur le canapé-lit d'un inconnu dégoté sur un site internet prévu à cet effet, le temps d'un court séjour. 3h de route avec Denis, magicien farfelu rigolo et nous voilà chez Jérôme, notre hôte improvisé. Tous deux fort sympathiques!

Rendez-vous est pris pour le lendemain, on s'la joue vie sauvage avec notre traîneau et nos chiens! En attendant... la tempête de neige fait rage. Boh... depuis quand la neige empêche-t-elle de boire des bières au Québec?! Mes amis "jaccuziens" et accessoirement Gaspésiens Mathieu et Loïc se joignent à nous pour une soirée haute en couleur et en éclats de rires!

P1050495

P1050522

On a de la chance ou on en a pas... le soleil semble avoir le même rendez-vous que nous! 30 cm de poudreuse, des chiens de compet', une météo idéale... autrement dit, du bonheur à l'état pur!!

P1080392

P1080402

Épuisées mais bien déterminées à profiter pleinement de notre bref passage à Québec, nous partons à l'assaut de la vieille ville et des plaines d'Abraham. Sublime, comme toujours.

P1080417

P1080452

P1080455

P1080457

P1080466

Québèèèèèèèèèc, c'est finiiiiiiiiiiiiiiii! (Chanté, ça passe mieux...) Après 2 jours de réjouissances, il est temps de rentrer! C'est pas l'tout mais y'a un Igloofest qui nous attend! Une vraie addiction ce truc là! Une fois ta tuque à l'effigie du festival vissée sur le haut du crâne, t'es comme piégé!

Mais le must du séjour Audreyien... ça reste le chalet. Ô toi fameux petit chalet de Saint-Donat. Mes lecteurs réguliers se rappellent certainement de l'apologie que j'en fais dans mon article "Saint-Donat... ou la pays de cocagne". C'était pareil, mais en mode neige à gogo! Une troupe de 10 gais lurons, une excursion nocturne sur le lac gelé et enneigé passablement éméchés, une journée de patin sur un sentier glacé au coeur de la forêt, des bonnes bouffes. Que du beau, que du bon!

P1050750

P1080582

P1080678

P1080611

P1080619

P1080634

P1080692P1080693P1080694

Et de l'amouuuuuuuuuur!

Ras-de-marée de photo sur Caribou d'ficelle aujourd'hui! Mais comme toujours, elles valent parfois bien plus que des mots...

Je m'en reviens cependant à mon clavier pour vous relater la fin de mes aventures montréalaises. Le départ d'Audrey a sonné le glas de mes vacances... Bouh! Sans le sou, sans logis, sans travail... ça fleure l'urgence! Top chrono, j'ai 2 semaines pour me dégoter le tout. Appart... trop facile! 2 jours, une visite et c'est le bon! Deux colocs: un Belge, un Québécois. Super quartier, super appart'! On est bien! On est content! 

Pour le boulot, c'est une autre paire de manches! Damn! Le Petit fourneau m'a trouvé une remplaçante! Il m'aura finalement fallu 10 jours pour en faire de même. Na! Après une entrevue, (tout en anglais s'il vous plait!) et une journée d'essai: I've got the job! On ne peut pas dire que ça vende du rêve mais ça me permet provisoirement de rester à Montréal. C'est ce qui prime pour l'instant! Un snack/restau/comptoir tenu par un couple de Chinois servant aussi bien des burgers et de la poutine que des lasagnes et du poulet général Tao. Je cuisine, je sers, je mange à l'oeil, je travaille uniquement du lundi au vendredi et suis bien payée... alors!

Que la chance reste avec moi (et soit avec vous!) jusqu'à la prochaine!