L'été indien... petit regain de bonheur, sursaut estival après la première blagounette de l'hiver. Un bonus en quelque sorte! Le mercure oscille... c'est à n'y rien comprendre. Prête à affronter le grand froid, j'ai sorti et dépoussiéré il y a peu ma tenue de combat: tuque, gants, écharpe, manteau. Je les ai même portés. 3 jours. 3 jours pendant lesquels mon thermomètre affichait 3°. Puis soudain, il remonte. Comme un petit oignon qu'on épluche, j'ai, au fil de ces derniers jours ôté mes "pelures" vestimentaires. Aujourd'hui, dimanche 9 octobre, c'était l'été. 28°. Soleil de plomb. JOIE!

Mais l'été indien c'est aussi la période où tout flamboie! Le rouge, le jaune et le orange deviennent omniprésents. Les forêts sont incroyablement belles dans leur parure d'automne. Et pour mieux en profiter, rien de tel qu'une petite virée hors de Montréal. Deux en fait.

Il y a deux semaines, je me rendais à Québec rendre visite à mes deux compères de road trip rencontrés en Gaspésie. Beaucoup de pluie, peu de temps. La visite du vieux Québec a du être supprimée du programme mais le tour aux chutes du parc de la chaudière a tout de même eu lieu.

P1070778

Un peu en avance sur l'arrière-saison, seuls quelques arbres étaient vêtus de leur tenue bariolée. Pour le clou du spectacle, il vous faudra patienter quelques minutes, le temps de lire la suite de mes aventures à Québec. Car ce week-end, c'était également une séance de cinéma qui m'a beaucoup marquée avec "Le café de Flore", un jacuzzi /bière comme au bon vieux temps du Sea Shack cet été,

P1070785(En mode on prend les mêmes et on recommence!)

un montage de tente sous la pluie, à 4h du matin, sur le parking d'une scierie suite à notre incapacité à prendre le volant, une soirée dans un petit bar de village avec cow-girls dansant sur le bar (oui oui comme à la télé!)...

Mais je vous l'ai dit, et je ne vous ferai pas attendre plus longtemps, mes plus belles vues de l'automne c'était à Joliette, petite ville à 45 min de Montréal, où je me suis rendue dimanche en compagnie de mon ancien coloc Pierre-Marc, si fier de sa ville d'origine! 

P1070901

P1070917

P1070921

P1070939

Une magnifique journée à 5 jours du grand départ pour la France. Départ d'ailleurs remis en question par une drôle de trouvaille alors que je déambulais dans les rues de Joliette:

P1070893(Pour un rêve à finir, tu dois rater l'avion)

Et si c'était vrai? Pour quelle obscure raison cette phrase (qui m'est clairement destinée! Héhé!) me saute à la figure à quelques jours à peine de mon retour? Quoi qu'il en soit, je le finirai mon rêve. Non pas en ratant mon avion (ça coûte ben trop cher pis de toute façon, mon pays me manque un chouïa quand même...) mais en en prenant un autre en sens inverse dans 3 mois! Alors...

Avant d'en finir avec l'automne, rendons hommage à Montréal qui resplendit dans sa robe carmin brodée d'or. Cette ville que j'aime tant et que je quitte dans précidemment 29h n'a jamais été aussi belle que ces derniers jours.

P1070954

P1070807

P1070943

P1070945

Peu de mots... un automne au Québec, ça se vit, se respire. Vivement le prochain!